fbpx
L'histoire de l'homme le plus gros sur terre

L’Homme le plus gros de l’Histoire

Entrer dans le livre des records peut être une belle victoire, notamment dans le cas de records sportifs qui nécessitent énormément d’entraînement. Pourtant, il existe d’autres records, plus étonnants et surtout plus dangereux. C’est le cas du record de l’homme le plus gros du monde !

L’obésité est l’une des plus grandes préoccupations du domaine de la nutrition santé. En effet, l’obésité affecte des millions de personnes à travers le monde et est souvent associée à des complications graves. Si l’une des causes de l’obésité peut être une mauvaise alimentation, l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée n’est pas toujours suffisante pour résoudre ce problème complexe.

Alors, qui est l’homme le plus gros du monde et comment a-t-il fait pour perdre du poids ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble !

Qui est le dernier recordman des poids lourds ?

Juan Pedro Franco est un homme mexicain devenu célèbre en 2017 en tant que recordman de l’homme vivant le plus lourd du monde. Né en 1985 à Aguascalientes, au Mexique, Franco a souffert d’obésité depuis son enfance. À l’âge de 6 ans, il pesait déjà 60 kg ! Soit le poids de forme d’un adulte d’environ 1m65. Cette situation alarmante a continué à empirer au fil des ans. À 17 ans, il dépassait les 200 kg, prenant en moyenne 10 kg par an. À l’âge de 32 ans, il atteignait un poids de 595 kg, soit plus de la moitié d’une tonne ! Cette situation pondérale correspond à une obésité morbide extrême.

Mais comment Juan Pedro Franco est-il devenu aussi lourd aussi tôt ? Plusieurs facteurs ont contribué à son extrême prise de poids. L’un des facteurs est l’hypothyroïdie. Sa thyroïde, la glande qui contrôle et équilibre la quasi-totalité des hormones, fonctionnait mal. Cette condition entraîne un métabolisme ralenti qui brûle moins d’énergie, provoque de la fatigue et facilite le stockage des graisses. Evidemment, l’hypothyroïdie n’est pas la principale cause de son obésité. En réalité, Juan avait une alimentation de très mauvaise qualité, consommant des produits industriels nutritionnellement très pauvres en grande quantité, ne favorisant pas le maintien d’un poids de forme.

Comme on peut s’en douter, les conséquences de cette obésité extrême ont été graves pour sa santé. Juan Pedro Franco a été diagnostiqué avec plusieurs maladies graves liées à son obésité, notamment le diabète de type 2, l’hypertension, l’obstruction pulmonaire et une hypothyroïdie aggravée. Face à ces problèmes de santé critiques, Juan a été contraint de prendre des mesures pour perdre du poids et améliorer sa qualité de vie.

L’Homme le plus lourd du monde a-t-il réussi à perdre du poids ?

En 2016, Juan Pedro Franco a entrepris un programme de perte de poids strictement supervisé par des médecins. Ce programme incluait un régime alimentaire méditerranéen rigoureux. Ce régime privilégie les fruits et légumes de saison, les céréales complètes, les légumineuses, les poissons, les graisses végétales et les fruits secs, tout en réduisant les produits gras, sucrés et salés. Il a également dû limiter sa consommation de viande rouge, de produits laitiers, ainsi que de produits raffinés et transformés. Ce régime était accompagné d’une restriction calorique pour faciliter la perte de poids.

Pour compléter le régime, Franco a dû faire de l’exercice, bien que de manière limitée en raison de son poids. Incapable de se lever, il effectuait des exercices alités. Un suivi médical régulier était indispensable pour surveiller sa progression et sa santé. Imaginer se déplacer avec plus de 500 kg sur le dos montre à quel point cette étape était difficile. En effet, un tel poids est une réelle épreuve pour les articulations et les muscles, affaiblis par le manque de mouvement. La masse grasse et la peau pendantes peuvent aussi provoquer des douleurs et des frottements constants, sans compter la suffocation et l’essoufflement au moindre effort.

L’objectif initial de ce programme était de permettre à Juan de perdre suffisamment de poids pour subir une chirurgie de réduction de l’estomac. Cette étape était cruciale pour l’aider à perdre encore plus de poids de manière sécurisée.

Juan Pedro Franco a donc subi deux opérations à six mois d’intervalle. La première était une sleeve gastrectomie, qui consiste à réduire la taille de l’estomac. La deuxième opération était un bypass gastrique, qui détourne le circuit normal de l’intestin et de l’estomac en retirant une partie de l’estomac et une partie de l’intestin (le duodénum). Cette intervention réduit la quantité de nourriture que l’estomac peut contenir et diminue l’absorption de nutriments comme les graisses et les sucres. Le résultat final est un pontage gastrique, avec 300 ml de son estomac restant, contre près d’un litre auparavant, alors qu’un estomac normal a une capacité 2 fois moins important, soit environ 500 mL.

Après la chirurgie, Juan a continué à suivre un régime strict et un programme d’exercices pour maintenir sa perte de poids. Il a poursuivi le régime méditerranéen et a progressivement augmenté son activité physique jusqu’à pouvoir marcher sans s’essouffler. Un suivi médical constant a été nécessaire pour surveiller son état de santé.

En 2017, Juan Pedro Franco avait perdu plus de 250 kg grâce à ses chirurgies et à son programme rigoureux. Cela représentait plus de la moitié de son poids initial. En 2020, il ne pesait plus que 280 kg, soit une perte totale de 315 kg, marquant un tournant significatif dans sa lutte contre l’obésité morbide.

L’homme le plus lourd à avoir foulé la Terre ?

L’Homme le plus lourd de l’Histoire

Bien que Juan Pedro Franco ait détenu le record de l’homme le plus lourd du monde en 2017, il n’est pas l’homme le plus gros jamais enregistré sur cette Terre. Avant lui, un autre Mexicain, Manuel Uribe, avait atteint le poids de 597 kg, établissant un Guinness Record en 2007. Malheureusement, Manuel Uribe est décédé en 2014 des suites de complications liées à son obésité, n’ayant pas réussi à perdre de poids de manière significative.

Le record de l’homme le plus lourd sur Terre est détenu par Jon Brower Minnoch, un Américain né en 1941, qui a atteint le poids incroyable de 635 kg. Minnoch est décédé en 1983 à l’âge de 43 ans, lui aussi en raison de complications liées à son obésité.

Pourquoi parler de Juan Pedro Franco ?

L’histoire de Juan Pedro Franco met en lumière les défis majeurs liés à l’obésité morbide. Sa perte de poids et sa transformation ont inspiré de nombreuses personnes à travers le monde. Son parcours montre que même dans les situations les plus extrêmes, il est possible de faire des changements positifs. Si Franco, avec ses 600 kg, a pu entreprendre ce voyage, cela donne de l’espoir aux personnes souffrant d’obésité, même à des niveaux beaucoup moins extrêmes.

Par ailleurs, un autre sujet important est mis en lumière ici. Selon des études de l’ONU pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et de l’OMS, 58% des habitants d’Amérique latine et des Caraïbes souffrent de surpoids. Le Mexique, les Bahamas et le Chili sont les pays les plus touchés par l’obésité dans cette région. L’histoire de Juan Pedro Franco reflète une réalité alarmante : l’obésité est en progression rapide, notamment dans les pays en voie de développement.

Cette tendance est souvent liée à une combinaison de facteurs socio-économiques. Les pays pauvres ou en voie de développement ressentent le besoin de s’identifier aux pays plus riches et sont de plus en plus ciblés par un matraquage publicitaire promouvant la surconsommation d’aliments gras, de fast-foods, de sodas et d’alcool. Par exemple, en France, il a fallu des décennies pour commencer à remettre en question la sincérité des publicités alimentaires grâce à des associations comme UFC-Que Choisir ou 60 Millions de Consommateurs. Ces pays en développement sont à peine à ce stade de prise de conscience, et avec l’internet et les réseaux sociaux, la surconsommation atteint des niveaux maximaux.

Conclusion

L’histoire de Juan Pedro Franco est à la fois inspirante et révélatrice. Elle met en lumière les défis immenses que pose l’obésité morbide, ainsi que la détermination nécessaire pour les surmonter. En perdant plus de la moitié de son poids initial grâce à un régime strict, de l’exercice adapté et des interventions chirurgicales, Juan Pedro Franco a montré que même dans les situations les plus extrêmes, le changement est possible.

Cette transformation offre une lueur d’espoir à des millions de personnes souffrant d’obésité à travers le monde. Toutefois, l’histoire de Juan Pedro Franco est également un avertissement. Elle reflète la réalité croissante de l’obésité dans de nombreux pays, en particulier ceux en voie de développement où l’accès à une alimentation saine est souvent compromis par la réalité des influences socio-économiques. Il est crucial de prendre conscience de ces enjeux et de promouvoir des habitudes alimentaires saines et durables pour lutter contre cette épidémie mondiale.

Et si d’autres histoires inspirantes de perte de poids spectaculaires vous fascinent, celle de la chanteuse Adèle devrait vous intéresser, bien que sa perte de poids soit plus modeste que celle de Juan Pedro Franco !

Source

FAO – Food and Agriculture Organization – https://www.fao.org/haiti/actualites/detail-events/es/c/468983/

Themes :
Informations :
Partager cet article :
logo nutri fond violet
Merci d'avoir téléchargé notre e-book !
Retrouvez-le dans votre boite mail.

Merci pour ta recette