fbpx
Les œufs sont des protéines peu coûteuses et riches en cholestérol alimentaire

Les œufs donnent-ils du cholestérol ?

Envie de perdre du poids ou de prendre soin de votre santé cardiovasculaire ? Il est probable que vous ayez entendu parler des œufs et de leur lien présumé avec le cholestérol. Cette association a longtemps diabolisé cet aliment, au point que certaines personnes ont choisi de l’éviter. Les œufs sont-ils réellement dangereux pour notre santé ? C’est ce que nous allons découvrir !

 

Cholestérol : qu’est-ce que c’est ?

Une molécule essentielle

 

Le mot “cholestérol” peut parfois effrayer, mais il est essentiel de comprendre que notre corps produit naturellement cette molécule, principalement par le foie. Contrairement à certaines idées reçues, le cholestérol n’est pas un ennemi à éviter à tout prix. En réalité, il joue un rôle crucial dans la construction des membranes cellulaires, en particulier celles des neurones. Ces membranes permettent le passage des nutriments et des messagers, contribuant ainsi au bon fonctionnement de notre organisme. De plus, le cholestérol est impliqué dans la synthèse de la vitamine D, essentielle pour la santé osseuse et la gestion de la fatigue, ainsi que dans la production d’hormones stéroïdiennes, y compris les hormones sexuelles et du stress.

 

Bon et mauvais cholestérol ? 

 

Si le cholestérol est si précieux, pourquoi entendons-nous parler du “bon cholestérol” (HDL) et du “mauvais cholestérol” (LDL) ? En réalité, ces termes font référence aux protéines qui transportent le cholestérol dans le sang. Le HDL transporte le cholestérol des organes vers le foie pour élimination, tandis que le LDL transporte le cholestérol dans le sens inverse, répondant aux besoins des organes en cholestérol. Les considérer comme “bon” ou “mauvais” peut être simpliste, car les deux sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme.

 

La légende des œufs et du cholestérol

Naissance d’un mythe

 

La légende des œufs et du cholestérol remonte aux années 60, une époque où les excès de cholestérol étaient perçus comme des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. À cette époque, une recommandation maximale de 300 mg de cholestérol alimentaire par jour, équivalent à environ 1,5 œuf, a été établie. Cependant, des découvertes ultérieures ont mis en lumière que les acides gras trans présents dans les aliments ultra-transformés sont plus préjudiciables pour la santé cardiaque que le cholestérol alimentaire. Malgré ces nouvelles connaissances, l’idée fausse persiste dans l’esprit de beaucoup d’entre nous, influençant encore aujourd’hui nos choix alimentaires.

 

Cholestérol alimentaire et maladies cardiaques

 

Contrairement aux oméga-3, le cholestérol peut être fabriqué par notre organisme, plus précisément par le foie. Ce cholestérol fabriqué représente environ 70% du cholestérol total, tandis que les 30% restants proviennent du cholestérol que nous mangeons. Ces deux sources sont finement régulées pour maintenir un équilibre sain de cholestérol dans le corps, avec l’aide des protéines LDL et HDL. Une revue de 2020 menée sur 177 000 personnes de 50 pays différents n’a montré aucune association significative entre la consommation d’œufs et les taux de lipides sanguins, la mortalité ou les maladies cardiovasculaires. Ce sont les niveaux élevés de cholestérol dans le sang, en particulier un excès de protéines LDL, qui sont des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Cependant, le cholestérol alimentaire ne représente que 30% du cholestérol total. En cas d’hypercholestérolémie, réduire l’apport en cholestérol alimentaire peut être une recommandation pour rétablir l’équilibre.

 

Les œufs, des aliments très nutritifs

Les œufs sont riches en nutriments

 

Les œufs ne se résument pas à leur contenu en cholestérol. Ce sont des joyaux nutritionnels regorgeant de divers macronutriments essentiels. En tête de liste, les protéines, avec environ 12g pour 100g, soit environ 6g par œuf de taille moyenne. Ces protéines de haute qualité sont cruciales pour le développement musculaire, la formation du collagène, la santé des tendons et des articulations. Les œufs renferment également environ 10g de lipides pour 100g, soit 5g par œuf. Parmi ces lipides, on trouve non seulement le cholestérol, mais aussi des acides gras insaturés tels que les oméga-3, des graisses essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. À noter, les œufs sont exempts d’acides gras transformés, éloignant ainsi le spectre des mauvaises graisses industrielles.

 

Les œufs contiennent des vitamines

 

Les œufs sont une véritable mine de vitamines. On y trouve les vitamines A, D, et E, qui jouent des rôles cruciaux dans divers processus biologiques. Les vitamines du groupe B, également présentes, sont indispensables pour le métabolisme énergétique, le système nerveux et la santé de la peau.

 

Une grande richesse en minéraux

 

En plus de leur richesse en protéines et en vitamines, les œufs sont également une source précieuse de minéraux. Le phosphore, le magnésium, le potassium, le fer, le sélénium et le zinc font partie de la liste des minéraux présents dans ces petites merveilles nutritionnelles. Chacun de ces minéraux contribue à des fonctions spécifiques dans l’organisme, allant de la santé osseuse à la fonction immunitaire.

 

La place des œufs dans notre alimentation

Combien d’œufs par jour ?

 

Actuellement, les autorités de santé françaises n’ont pas émis de recommandations spécifiques concernant la fréquence de consommation des œufs. Toutefois, en raison de leur richesse nutritionnelle et de leur coût abordable, les œufs peuvent occuper une place privilégiée dans notre alimentation. Ils constituent une source économique de protéines de qualité, les rendant accessibles à tous. Il serait donc judicieux d’intégrer des œufs dans un régime alimentaire équilibré et diversifié.

 

Comment bien choisir ses œufs ?

 

Une étude de l’INRAE en 2010 a démontré que la qualité de l’alimentation des poules influence directement la qualité des œufs qu’elles produisent. Il est évident que le bien-être et la santé des poules jouent également un rôle crucial dans la qualité des œufs que nous consommons. Ainsi, privilégier des œufs issus d’élevages en plein air ou biologiques est une démarche préférable. Non seulement cela garantit une meilleure qualité dans l’assiette, mais soutient également des causes importantes telles que le bien-être animal et la préservation de l’environnement. Un guide qui rassemble les astuces pour bien choisir ses œufs est disponible ici !

 

Conclusion

 

Les œufs sont des sources indéniables de cholestérol alimentaire. Pourtant, le cholestérol alimentaire n’est pas forcément un ennemi à abattre, il est utile à notre organisme. De plus, ces petites merveilles nutritionnelles offrent bien plus que ce que leur réputation pourrait laisser croire. En effet, les œufs sont une source précieuse de protéines de haute qualité, de vitamines essentielles et de minéraux bénéfiques pour notre santé. Leur intégration dans une alimentation équilibrée et variée est non seulement recommandée, mais également bénéfique. Cependant, il est important de faire des choix éclairés lors de l’achat d’œufs, en privilégiant des options issues d’élevages respectueux du bien-être animal et de l’environnement. Opter pour des œufs de qualité, provenant de poules élevées en plein air ou en agriculture biologique, contribue à garantir la meilleure qualité dans notre assiette tout en soutenant des pratiques agricoles durables. En définitive, les œufs méritent leur place sur nos tables en tant qu’aliment nutritif, abordable et polyvalent. En les incorporant intelligemment dans notre alimentation, nous pouvons profiter pleinement de leurs bienfaits pour notre santé. Et si vous avez le moral dans les chaussettes, manger des œufs pourrait bien vous aider à retrouver le moral ! Et voici la liste des 7 autres aliments à privilégier pour un mental d’acier cet hiver !

Themes :
Informations :
Partager cet article :
logo nutri fond violet
Merci d'avoir téléchargé notre e-book !
Retrouvez-le dans votre boite mail.

Merci pour ta recette